Comment choisir ses skis alpins ?

Achat vente ski

Choisir ses skis alpins est primordial pour s’amuser sur la neige et profiter au mieux des sensations de glisse

Il est important d’avoir un ski adapté à soi. Il n’y a plus de skis de mauvaises qualité aujourd’hui, il suffit de choisir ceux qui vont nous permettre d’évoluer en confiance, tout en étant adapté à notre pratique. C’est pourquoi, pour choisir ses skis alpins il faut porter son attention sur 3 critères principaux :

  • Sa discipline. 
  • Son niveau. 
  • Sa morphologie.

Votre discipline, ou façon de glisser va définir le type de ski dont vous avez besoin. Êtes-vous un féru de carving, un adepte des snowparks, ou plutôt un amateur de poudreuse ? Selon si vous préférez la piste, le hors-piste ou le freeride, votre ski n’aura pas les même caractéristiques :

Choisir ses skis alpins : Piste ou All Mountain

Vous aimez enchainer les courbes sur neige damée, profiter des kilomètres de pistes qu’offre votre station. Un ski de piste peut être :

  • Étroit au patin, la partie située sous votre pied (70-80mm) est parfait pour permettre une rapidité de changement de carre, 
  • Parabolique afin de faciliter la conduite de courbe, 
  • Court pour être plus réactif et plus maniable.

Vous voulez profiter du domaine skiable dans toutes les conditions de neige, vous faites les bords de pistes dans la neige trafollée. Un ski un peu plus large au patin (80-90mm) vous offrira plus de sécurité et de maniabilité dans tous les types de neige. Le ski pourra aussi être un peu plus long pour pouvoir prendre un peu plus de vitesse, avec une spatule plus large et plus longue pour augmenter la portance du ski dans la poudreuse.

Choisir ses skis alpins: Freestyle ou Freeride

Skis Freestyle

Vous sautez la moindre petite bosse, faites des figures et prenez les rails des snowparks. Un ski de votre taille environ, de 80-85mm au patin sera idéal pour assurer une bonne stabilité en prise d’élans et réceptions de sauts. Les skis freestyle ont souvent twin-tips (aves une double spatule avant et arrière) afin de pouvoir glisser dans les 2 sens, léger et solide.

Vous aimez les grandes pentes de poudreuse, prendre de la vitesse, sauter des barres rocheuses, être hors des pistes balisées. Un ski plus large au patin (90-110mm) et en spatule vous offrira une meilleure portance. Choisir un ski de 10 à 15cm plus long que vous pour plus de stabilité à grande vitesse. C’est aussi ca avoir le bon ski alpin.

Dans un second temps, votre niveau définira le modèle de ski à choisir dans chacune de ces catégories.

  • Débutant (0 à deux semaines de ski) : vous découvrez les sensations de glisses, maitrisez le chasse neige sur piste verte et bleue. Il vous faut un ski léger, maniable et facile. Donc, un ski en mousse suffit.
  • Moyen (2 à 5 semaines d’expérience) : Vous maîtrisez le virage parallèle, êtes à l’aise sur piste rouge. Vous cherchez un ski confortable qui vous permette d’évoluer. Il doit pardonner quelques erreurs technique mais aussi avoir du dynamisme afin de s’adapter à votre progression.
  • Confirmé (5 à 10 semaines d’expérience) : Vous skiez parallèle sur toutes les pistes, parvenez à faire des virages en carving et du ski tout terrain. Il vous faut un ski dynamique, plus rigide afin qu’il tienne bien sur la neige dure et qu’il soit confortable même à vitesse élevée.
  • Expert : Vous maîtrisez parfaitement la technique, êtes à l’aise dans toutes les conditions de neige et sur tous les terrains. Vous cherchez un ski dynamique, répondant et exigeant.

Puis enfin, en fonction de votre poids et votre taille, vous pourrez choisir le ski adapté à vos exigences. Vous pouvez également porter votre attention sur la construction de vos skis, mousse ou matériaux nobles (bois, carbone, titane…). Ce sont ces derniers qui permettront à votre ski d’être dynamique, confortable sur toutes les neiges et évolutif.

Si vous avez plus de questions à propos de: Comment choisir ses skis alpins, n’hésitez pas à nous contacter